SANCTUAIRE DES TAMBOURINAIRES DE GISHORA

Gishora, dans la province de Gitega, est aujourd’hui le principal sanctuaire des tambours royaux de l'ancien royaume du Burundi à perpétuer cette tradition.
 
Se trouve à Gishora deux tambours sacrés liés à la fertilité agricole dont les noms sont "Ruciteme" (celui pour lequel on débroussaille) et "Murimirwa" (celui pour lequel on cultive). Depuis les origines de la monarchie burundaise, les tambours occupent une place importante dans la société burundaise. Le nom générique d'un tambour est "Ingoma" et la baguette utilisée pour le frapper se dit "Umurisho. Avec l'arrivée de la république, les tambours ont cessé d'être l'exclusivité de la cour royale et se sont démocratisés dans le public.
Image
Image
Image